logo du site des regards de chaussée ligne

Introduction

Un peu d'histoire

Objet technique

Témoignage du passé

Patrimoine en perdition

Regards dans la BD

Galerie

Humour

Art

Publicité

Graphisme

Livre d'or

Liens

Contact

Plan du site





À VENDRE : LA CARTE POSTALE

carte postale : photo de regard de chausséeFormat standard 10,5 x 15, cm de fabrication pro'.
Impression sur carte 320 gr/m2 en quadrichromie au recto avec vernis UV, et noir-et-blanc au verso,.
Une belle carte, originale, à envoyer, à offrir, à collectionner (tirage à 1000 exemplaires seulement) !
Recevez-la directement chez vous, grâce au PAIEMENT DIRECT EN LIGNE... COMMANDER

image titre du site de plaques d'egouts ligne

TARDI : Les regards de chaussée dans ses bandes dessinées

Le grand narrateur de la vie trouble -mâtinée d'épisodes ou de détails fantastiques- de la Région Parisienne au début du XXème siècle, montre parfois des regards de chaussée, dans une partie seulement de ses albums. Voici ce que nous avons pu trouver dans 3 de ceux-là...



( In «CASSE-PIPE A LA NATION» page 26 - Léo Malet / TARDI - Ed. Casterman - 1996)


( In «CASSE-PIPE A LA NATION» page 26 - Léo Malet / TARDI - Ed. Casterman - 1996)


Un regard peu travaillé, mais bien visible !
( In «Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec - Le Mystère des Profondeurs», page 11 - TARDI - Ed. Casterman - 1998 )


Ho ho, une chanson parvient par là des profondeurs !

Un moyen simple d'évoquer qu'il se passe quelquechose d'anormal dans le sous-sol de Paris...
( In «Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec - Le Mystère des Profondeurs», page 23 - TARDI - Ed. Casterman - 1998 )


Toujours cette chanson, audible de l'héroine !

Un moyen simple d'évoquer qu'il se passe quelquechose d'anormal dans le sous-sol de Paris...
( In «Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec - Le Mystère des Profondeurs», page 23 - TARDI - Ed. Casterman - 1998 )


Le musicien ayant préféré rester en sous-sol, l'album se clot avec le son de sa musique qui filtre encore par les regards sous lesquels il passe...

( In «Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec - Le Mystère des Profondeurs», page 23 - TARDI - Ed. Casterman - 1998 )


Un regard situé dans une cour; le modèle quadrillé en surface et plus léger, destiné aux trottoirs.

( In «Brouillard au Pont de Tolbiac», page 14 Léo Malet / TARDI - Ed. Casterman - 1982)


Vue de nuit dans une petite rue pavé... Avec un regard ! Exceptionnel réalisme.

( In «Brouillard au Pont de Tolbiac», page 14 Léo Malet / TARDI - Ed. Casterman - 1982)


Encore une vue de nuit, où un regard fait partie des détails de la scène...

( In «Brouillard au Pont de Tolbiac», page 14 Léo Malet / TARDI - Ed. Casterman - 1982)




Le site du jour

www.chaumont.biz © Copyright Luc CHAUMONT- Vichy - France - Avril 1998 - 2010 webediteurs.org