logo du site des regards de chaussée ligne

Introduction

Un peu d'histoire

Objet technique

Témoignage du passé

Patrimoine en perdition

GALERIE

Les regards dans la BD

Humour

Art

Publicité

Graphisme

Liens

Contact

LA carte postale

Plan du site


image titre du site de plaques d'egouts

Un objet technique


Nettoyage local d'un conduit.

Ces REGARDS DE CHAUSSÉE permettent, suivant la taille de la galerie sur laquelle ils sont placés, d'y descendre à l'aide d'une échelle ou d'en vérifier depuis la surface le bon état des lieux. Dans ce but ils pullulent dans nos rues afin d'offrir un accès facile, notamment en des points de jonction de galeries.


Extrait du catalogue 1934 de la Société des Fonderies de Bayard et Saint-Dizier.

Ils se composent de 2 parties : Un cadre carré scellé au sol et offrant une ouverture ronde centrée d'un diamètre suffisant pour permettre le passage d'un homme - le "trou d'homme" - et le tampon destiné à fermer cette ouverture. La forme circulaire de l'ouverture garantit que le tampon ne puis tomber au travers de l'orifice, puisque celui-ci est doté d'un rebord, sur lequel repose le tampon, est donc plus étroit.


Regards à Carcassonne (Aude).

On les appelle couramment "plaques d'égouts" parcequ'un grand nombre d'entre elles, lorsqu'elles sont assez larges pour laisser passer un homme (le type presque exclusivement montré dans ce site) mènent aux réseaux des égouts. Mais bon nombre d'entre elles donnent accès à d'autres services : Lutte incendie, anciennes carrières, transports souterrains ou autres.

Plutôt que de simples plaques lisses et donc dangereusement glissantes pour la circulation par temps humide ou glacial, ils offrent sur leur surface une série de motifs dont la rugosité toute relative s'est adoucie au fil des passages. D'autant plus facilement, d'ailleurs, que la fonte est un matériau moins dur que l'acier.

Certains modèles comportent plusieurs orifices intègrés dans les motifs et destinés à permettre la ventilation du conduit qu'ils chapeautent. (Ceci est particulierement visible à Lyon, voir photo n° 19, et Beaune).


Extrait du catalogue 1934 de la Société des Fonderies de Bayard et Saint-Dizier.


>>> Page suivante

www.chaumont.biz

© Copyright Luc CHAUMONT- Vichy - France - Avril 1998 - 2020

webediteurs.org